15 tonnes de graisse des égouts de Londres recyclé en savon

Graisse égout londre environnement pollution

Les Britanniques appellent cela un “fatberg”, contraction de “fat” (la graisse) et “iceberg”. Un amas répugnant de 15 tonnes de gras et de déchets qui s’était formé dans les égouts de Londres (Royaume-Uni) a été évacué, a annoncé la compagnie des eaux Thames Water.

C’est “plus gros ‘fatberg'” jamais trouvé au Royaume-Uni. Cet“iceberg de graisse”, mesurant la taille d’un bus à impériale londonien, s’était aggloméré dans des canalisations situées sous une importante artère de Kingston, dans le sud-ouest de Londres.

Il a fallu dix jours pour extraire ce gigantesque bloc, constitué de graisse alimentaire et de lingettes hygiéniques, et qui menaçait, selon Thames Water, de provoquer des inondations dans les maisons et les commerces. Jusqu’à six semaines de travaux seront nécessaires pour réparer les dégâts causés dans les égouts, selon Thames Water.

Thames Water avait mis en garde les Londoniens contre l’effet combiné des graisses et de ces lingettes beaucoup plus solides que du papier toilette, avec ce slogan: «Bin it — don’t block it», autrement dit, «Mettez vos déchets à la poubelle, pour ne pas boucher vos canalisations.

Les Britanniques poussent le recyclage très loin car le bloc de graisse sera recyclé entre autres en produits hygiéniques  : “On extrait l’eau et les graisses et huiles sont transformées en savon ou en biodiesel”, a expliqué un porte-parole de Countyclean, l’entreprise qui a procédé à l’évacuation de l’encombrant déchet.

Petite visite de l’égout de Londres

PARTAGER

Commentaire Facebook !