L’avenir d’Internet passera-t-il par le LI-FI ?

Sogeprom et Lucibel ont présenté un prototype de luminaire qui utilise la lumière LED modulée pour transmettre de l’information, jusqu’à un récepteur dédié qui la décode sur ordinateur, tablette ou smartphone.

Cette nouvelle technologie ce nomme LI-FI.

Existant depuis plusieurs années mais uniquement en version unidirectionnelle bas débit (VLC Visible Light Communication), cette lumière intelligente et connectée prend aujourd’hui une nouvelle dimension avec Lucibel.

L’expert français de l’éclairage LED présente l’un des premiers prototypes de luminaire LI-FI nouvelle génération, bidirectionnel et haut-débit permettant un accès à internet par la lumière. Une innovation qui n’a pas échappé à Sogeprom : plusieurs salles de réunion de son site parisien en sont équipées depuis juin dernier et les retours des usagers sont convaincants.

Pierre Sorel, directeur général de Sogeprom, précise :

« Nous faisons le pari de l’innovation à tous les niveaux. L’intégration du LI-FI haut-débit dans nos bureaux va dans ce sens et répond pleinement aux attentes de nos clients : plus de mobilité, de sécurité et de connectivité pour les usagers. Nous n’allons pas nous arrêter là puisque Lucibel installera, dans un premier temps, le LIFI haut débit dans notre futur siège de la Défense et la proposera à terme dans les filiales régionales du groupe ».

Frédéric Granotier, président-fondateur de Lucibel, ajoute :

« Le LIFI offre des perspectives très prometteuses à l’ensemble des utilisateurs d’internet dans le monde entier et Sogeprom, l’un des premiers à tester notre technologie, l’a bien compris. Nous sommes fiers de leur confiance et nous réjouissons de poursuivre notre collaboration sur de prochaines réalisations. Acteur incontournable de la révolution LED, Lucibel se devait d’être pionnier dans cette innovation majeure qu’est la transmission d’informations par la lumière. Fort de ces premiers succès, Lucibel passe à la vitesse supérieure avec une industrialisation programmée sur son site industriel de Barentin (Normandie) de son prototype de luminaire LI-FI haut débit, dont le champ d’applications est immense ».

Pour cette installation pilote, la lumière est modulée en fréquence et est capable de transmettre 10 Mbits/s de données en descendant (en lumière visible) et 5 à 10 Mbits/s en montant (en infrarouge).

Edouard Lebrun précise que ce ne sont que les performances du prototype testé chez Sogeprom.

“Le débit maximal théorique du Li-Fi est de 1 Gbit/s, 10 fois plus que la limite théorique du Wi-Fi”

Frédéric Granotier, le PDG fondateur de Lucibel. ajoute que:

“C’est une journée historique. C’est la première installation chez un client d’un luminaire Li-Fi haut débit et bidirectionnel. Pour Lucibel, le Li-Fi va marquer une accélération très forte.”

PARTAGER

Commentaire Facebook !