BlackBerry a encore mis à pied une centaine de personnes

C’est un autre événement malheureux dans le domaine des technologies au Canada. Nous apprenons que l’entreprise Blackberry a procédé à la  mise à pied d’une centaine de personnes.

Ayant communiqué avec la  compagnie aujourd’hui, elle a confirmé le fait sans qu’elle n’ait voulu confirmer le nombre exact. Elle a tout simplement ajouté que les personnes touchées étaient situées au siège social de la compagnie à Waterloo, en Ontario.

De quoi faire encore monter en flèche le taux de chômage dans cette région car c’est la seconde vague de licenciement en moins d’un mois à cette usine.  Le mois dernier elle avait procédé au licenciement de 250 personnes.

Est-ce une autre étape afin d’être plus alléchante pour un futur acheteur, fort possiblement!

La multinationale ontarienne indique que ces compressions ne sont « pas faciles », mais font partie de la « deuxième phase du plan de transformation ».

« Les réductions de personnel de cette semaine démontrent que nous continuons à avancer quant à la modernisation de notre compagnie à la recherche de nouvelles occasions d’affaires. »

Nous vous avions mentionnés voici quelques jours que Blackberry mettait en place un comité afin d’explorer plusieurs « options stratégiques » dont la possibilité de vendre à un tiers.

L’année dernière,  BlackBerry c’est départie de 5000 employés.

Après cela nous nous demandons pourquoi les employés ne sont plus fidèles à une entreprise.

PARTAGER

Commentaire Facebook !