Les bons élèves fument moins mais boivent plus d’alcool

Les résultats d’une recherche démontreraient que les meilleurs élèves sont moins susceptibles de fumer que les autres, mais consomment davantage d’alcool et de cannabis, et ce jusqu’à l’entrée dans l’âge adulte.

A l’entrée dans l’adolescence, les élèves intelligents sont moins susceptibles de fumer des cigarettes, mais plus enclins à boire de l’alcool que les élèves moins doués pour les études, révèle une étude britannique qui a suivi 6000 enfants de leur 11 ans jusqu’à leur 19 ans.

Le degré d’intelligence des participants a été évalué à partir de leurs résultats scolaires en anglais, mathématiques et science et leur consommation d’alcool à partir du nombre de fois où ils ont trop bu, avec un pic annuel considéré comme dangereux, fixé à 52 fois. 

Quant au cannabis, il est aussi plus consommé chez les élèves les plus brillants entre 13 et 17 ans mais surtout chez ceux affichant un niveau moyen: ils sont 25% à avoir plus de probabilité de consommer du cannabis occasionnellement et 53% à en fumer régulièrement, comparativement aux élèves d’un niveau médiocre.

Entre 18 et 20 ans, la tendance persiste: les bons élèves ont deux fois plus de chances de boire de l’alcool régulièrement. De manière générale, plus le niveau diminue, moins la consommation est élevée.  

Même constat pour la consommation de cannabis dans la même tranche d’âge: les élèves intelligents étaient 50% plus à même de consommer la substance de temps en temps et presque deux fois de manière constante, par rapport aux autres élèves. 

Pour les chercheurs, ces tendances de consommation confirment les comportements observables à l’âge adulte.

Le lien entre niveau intellectuel et consommation d’alcool pourrait s’expliquer par un intérêt plus accru pour tenter de nouvelles expériences et le fait de baigner dans un milieu social et familial où l’alcool est plus accessible.  

Pour consulter l’étude britannique publiée dans le BMJ : Childhood academic ability in relation to cigarette, alcohol and cannabis

SourceBMJ et RelaxNews
PARTAGER

Commentaire Facebook !