Silvio Berlusconi, le Cavaliere, est condamné à un an de prison

Le Cavaliere est condamné à un an de prison

La Cour de cassation a rendu définitive, la peine de prison prononcée contre Silvio Berlusconi, dans l’affaire Mediaset, une fraude de 370 millions de dollars.

Le Cavaliere n’était pas présent pour la décision de la Cour de cassation. Il est resté enfermé avec ses plus proches conseillers à son domicile privé, Via del Plebiscito, qui était fermée à la circulation.

Silvio Berlusconi a aussi été condamné à sept ans de prison en juin 2013 pour incitation à la prostitution de mineure et abus de pouvoir dans l’affaire du « Rubygate ». Une interdiction à vie d’exercer une fonction publique lui a aussi été imposée à cette occasion. Ce jugement a été porté en appel.

La justice lui cours après depuis près de vingt ans, mais le Cavaliere s’en était jusqu’ici toujours sorti indemne. Il avait été condamné trois fois en première instance: en 1997 et 1998 pour un total de six ans et demi de prison ferme dans des affaires de corruption, faux en bilan et financement illicite de parti politique. Grâce au talent de ses avocats et à des lois qu’il a lui même fait tailler sur mesure par sa majorité au parlement italien, il a toujours été relaxé en appel ou avait bénéficié de la prescription.

M. Berlusconi, aujourd’hui âgé de 77 ans, ne devrait pas aller en prison. En Italie, les personnes de plus de 70 ans qui n’ont pas de casier judiciaire ne sont pas incarcérées, à moins qu’elles n’aient commis un crime de sang.

Dans le pire des cas, il devra purger sa peine par le biais d’un travail d’intérêt général ou être assigné à résidence.

Donc il s’en sort encore,

Berlusconi procède une fortune personnelle estimée aujourd’hui à 5,9 milliards de dollars et aurait amassé entre les mois de juillet 2012 et juillet 2013 la prodigieuse somme de 80 millions de dollars.

PARTAGER

Commentaire Facebook !