Une comète plus brillante que celle de 1680

comet_ison

D’ici la fin de l’année nous devrions avoir droit à un spectacle grandiose dans le ciel. Cela pourrait débuter dès le mois d’août.

D’après les prédictions des scientifiques, cette comète pourrait se rapprocher de la Terre et être beaucoup plus brillante que la pleine Lune, devenant ainsi l’une des plus grosses comètes jamais observée.

Les observateurs de tout l’hémisphère nord seront alors particulièrement bien placés pour l’observer à la fin du mois de à décembre 2013

Elle devrait commencer à être visible à l’aide de petits télescopes ou de jumelles au mois d’août prochain et à l’œil nu vers la fin du mois de novembre. Cette période de visibilité devrait s’étendre jusqu’au milieu du mois de janvier 2014.

ison comète hubble nasa

L’ image de droite a été reconstituée à partir de photographies prises dans le visible par Hubble le 30 avril 2013. Elle montre la comète Ison fonçant en direction du Soleil. Elle devrait s’en approcher à environ 1,16 million de kilomètres le 28 novembre 2013.

La communauté scientifique est très excitée à l’idée de ce spectacle. Il devrait avoir lieu en novembre 2013, et le «pic lumineux» est prévu pour le 29 novembre. Pourtant des scientifiques restent prudents: d’ici à son approche du Soleil, beaucoup de choses peuvent se passer.

Le Dr. Karl Battams, spécialiste des comètes à la Nasa mentionne ceci:

«Cela pourrait bien être sa première rencontre avec le Soleil. Si c’est le cas, elle regorge sûrement de glaces intactes très volatiles et pourrait bien n’avoir jamais fait face à de véritables contraintes thermiques ou gravitationnelles. Elle pourrait donc très bien exploser et s’évaporer des semaines, voire des mois, avant de frôler le Soleil.»

Grande Comète de 1680Alors, si la comète «survit» jusqu’en novembre 2013, le spectacle promet  d’être grandiose car selon le spécialiste des comètes John Bortle, l’orbite de C/2012 ressemble beaucoup à celle de la Grande Comète de 1680, l’une des plus brillantes du millénaire et considérée comme l’une des plus spectaculaires jamais observée depuis la Terre.

De plus le physicien Raminder S. Samra, du HR MacMillan Space Center de Vancouver a déclaré que  «Si c’est à la hauteur des attentes, cette comète pourrait être l’une des plus brillantes de l’histoire» .

Pour le moment, elle n’est visible que grâce à des télescopes surpuissants, et encore, seulement sous forme d’un point lumineux se déplaçant lentement Mais bientôt, la comète Ison, large de plusieurs kilomètres, sera visible à l’oeil nu et pourrait même être plus brillante que la pleine Lune.

La découverte, on la doit à deux astronomes, Vitali Nevski (Biélorusse) et Artyom Novichono (Russe). Ils ont trouvé l’astre grâce au télescope de l’observatoire Kislovodsk (Russie), alors qu’ils travaillaient sur un projet de surveillance des comètes et des astéroïdes.

Pour découvrir l’objet en question, les deux scientifiques ont d’abord pointé leurs télescopes sur les constellations du Gemeaux et du Cancer. Puis ils ont utilisé un programme informatique qui a alors détecté un objet très brillant et inhabituellement lent, se situant entre l’orbite de Saturne et Jupiter.

Mais ce n’est qu’après avoir utilisé un télescope plus puissant qu’il a été possible de certifier qu’il s’agissait bien d’une comète. Ils ont alors baptisée “Ison” (International Scientific Optical Network).

Et ce n’est pas tout. Grâce à des recherches plus poussées, les deux astronomes ont pu découvrir que la comète avait déjà été “photographiée” en 2011. Grâce à ces données, ils ont alors calculé l’orbite de l’astre, et donc sa provenance.

Et là, surprise, les scientifiques ont appris que la comète Ison voyage déjà depuis des millions d’Hale-Boppannées, depuis le nuage d’Oort (un réservoir de milliards de milliards de débris de roche et de glace, les restes de la naissance de planètes).

La dernière Grande Comète très visible depuis la Terre, Hale-Bopp, est arrivée il y a 16 ans en 1997.

Par contre les astronomes font attention à ne pas faire des prédictions au sujet des approches de comètes et préviennent toujours qu’ils ne savent pas vraiment comment elles vont se comporter quand elles se rapprochent du soleil.

Ce coup-ci j’espère de tout cœur de voir un magnifique spectacle et que cette étoile éphémère dans le ciel nordique en sera une annonciatrice de chance et de prospérité.

Animation vidéo du passage de la comète

PARTAGER

Commentaire Facebook !