La consommation du Cannabis augmente depuis la légalisation aux USA

marijuana cannabis joint

Une étude américaine décrypte pour la première fois la consommation et la banalisation du cannabis chez les adolescents depuis la légalisation de l’usage récréatif en 2015 dans les États de Washington et du Colorado. À ce jour, neuf États américains autorisent le cannabis à usage récréatif, et 26 le cannabis à usage médical.

La consommation de cannabis des 13-14 ans et 15-16 ans aurait augmenté respectivement de 2% et 4% dans l’État de Washington depuis la loi de 2015 autorisant l’utilisation récréative de la substance, selon des chercheurs de l’université de Californie à Davis (UC Davis) et de l’université de Columbia.

D’après cette étude, menée auprès de 254.000 adolescents dans l’État de Washington et le Colorado, la perception négative du cannabis a chuté de 14% et de 16% depuis la légalisation auprès des mêmes catégories d’âge.

Aux États-Unis, neuf États autorisent l’usage récréatif. Les derniers à avoir adopté une telle loi sont la Californie, le Nevada, le Maine et le Massachusetts, en novembre dernier ; ils suivent le Colorado (2012), l’Oregon, l’Alaska et l’État de Washington (2015), ainsi que la capitale du pays, Washington, située dans le District de Columbia (2014).

Un impact préoccupant chez les adolescents

Concrètement, à condition d’avoir 21 ans, il est possible de se procurer jusqu’à 28,5 grammes de marijuana pour des activités récréatives. La loi autorise également la culture de six plants de marijuana pourvu qu’ils soient protégés de la vue du public. La vente au détail est permise, avec une licence, et imposée à 15%.

“Même si la légalisation pour un usage récréatif est actuellement limitée aux adultes, l’impact potentiel chez les adolescents est préoccupant”, souligne Magdalena Cerdà, auteur de l’étude, publiée dans la revue Jama Pediatrics.

Face au nombre croissant d’États légalisant le cannabis, les chercheurs concluent que la loi devrait s’accompagner de programmes de prévention et d’information sur les risques potentiels du cannabis afin de sensibiliser les adolescents. 

En France, l’usage des stupéfiants est interdit par la loi du 31 décembre 1970 et passible d’un an d’emprisonnement et/ou d’une amende de 3.750 euros. Mais plus d’un Français sur deux est favorable à ce que la question de la légalisation du cannabis soit abordée dans le cadre de la prochaine campagne présidentielle, selon un sondage Ipsos. Certains candidats à l’élection se sont déjà prononcés et souhaitent changer la loi.

 

PARTAGER

Commentaire Facebook !