Le CRTC refuse à Bell une augmentation des tarifs

La demande que Bell Canada avait déposée afin d’augmenter les tarifs pour les usagers des téléphones publics a été rejetée par les autorités réglementaires.

En rendant sa décision aujourd’hui, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a aussi annoncé l’établissement de consultations publiques sur le rôle des téléphones publics payants dans la société.

Le CRTC veut aussi savoir si les compagnies qui possèdent de tels appareils devraient avoir le droit de retirer le dernier d’entre eux dans une communauté donnée.

Bell Canada avait demandé au CRTC la permission de faire passer le coût d’un appel à l’aide d’un téléphone public payant à jusqu’à 1$, si payé en argent comptant. Il est présentement de 0,50$.

Bell et sa filiale Bell Aliant voulaient aussi que le tarif d’un appel payé à l’aide d’une carte de crédit ou de débit soit haussé à 2$, le double du prix actuel

Pour en savoir plus, voir l’annonce officielle du CRTC :  Téléphones publics

PARTAGER

Commentaire Facebook !