Des téléphones Android dans la grande famille Microsoft !

Six mois après avoir été rachetée par Microsoft pour la modique sommes de 5 milliards de dollars, la société Nokia a dévoilé aujourd’hui, lors de l’édition 2014 du Mobile World Congress à Barcelone, trois téléphones intelligents fonctionnant tous sous Android, le système d’exploitation de Google.

Ces terminaux ont une ergonomie proche de celle des Windows Phones. Ils donnent accès à tous les services et applications du système de Microsoft grâce à une « surcouche » logicielle, élaborée par le groupe d’Espoo et qui permet d’imiter l’interface avec les carrés multicolores.

Et cela, tout en disposant des l’ensemble des avantages des services Google. Notamment, le magasin d’application du géant Google, qui est mieux pourvu que celui de Microsoft.

Disponible en plusieurs couleurs, la gamme des X sera vendue entre 130 et 160 dollars.

Selon le cabinet Strategy Analytics,  avec le Nokia X, le groupe finlandais dit espérer percer le marché Android, qui devrait croître quatre fois plus vite que les autres et ainsi soutenir les ventes dont il a besoin pour maintenir la marque à flot.

Pour Nokia c’est une première, car tous ses modèles de téléphones précédent étaient équipés de Windows Phone, l’OS de Microsoft. Nokia souhaitait ainsi se différencier, et disait vouloir apporter une expérience alternative au consommateur. Mais, malgré un design soigné et des produits de plus en plus performants, la plupart de ses produits ont essuyé un échec cuisant.

Autrefois leader absolu du secteur, Nokia détient aujourd’hui moins de 3 % du marché avec 30 millions d’appareils vendus.

Lors de la même conférence, le groupe scandinave a aussi annoncé le lancement de deux autres téléphones moins dispendieux, plus bas de gamme. Le Lumia 220 et le Asha 230 qui eux fonctionnent sous Windows Phone, à des prix compris entre 45 et 65 dollars.

Cherchez donc l’erreur ! Une forme appartenant maintenant à Microsoft, qui vend ses modèles les moins performants sous Windows et les autres sous Android de Google ?

Pour Scott Bicheno, du cabinet Strategy Analytics, si le groupe fondé par Bill Gates accepte de laisser Nokia lancer des téléphones intelligents sous Android, c’est qu’il a compris qu’il ne pourrait pas répliquer aussi bien au modèle d’affaire tout intégré d’Apple. Microsoft pourrait tenter se rattraper en vendant ses propres logiciels et ses jeux sur le magasin d’applications de sont concurrent Google.

Courir derrière les autres n’était pas chose aisée. Ils ont d’autres atouts dans leur manche et ils vont peut-être enfin les jouer

Je voudrais bien être dans la tête du nouveau PDG de Microsoft en ce moment. Il se pose probablement la question du pourquoi avoir dépensé 5 milliards de dollars pour racheter Nokia si c’est pour simplement mettre sur le marché des téléphones Google ?

C’est une décision étonnante de Nokia, alors que nous savons tous que Google reste le concurrent principal de Microsoft sur de nombreux segments de ce marché !

Juste avant la présentation de Nokia, Joe Belfiore, qui est le Vice-Président du «Windows Phone Program Management»  de Microsoft,  a tout de même indiqué:

Nous avons une excellente relation avec Nokia   Ils font des choses que nous apprécions, mais il y en a quelques-unes pour lesquelles nous sommes moins enthousiastes

PARTAGER

Commentaire Facebook !