Difficulté de navigation pour Rosetta

En survolant de très près la comète «Tchouri», la sonde européenne a rencontré de sérieuses difficultés de navigation.

En s’approchant à seulement 14km de la surface de la comète, qui rejette de plus en plus de gaz et de poussières à mesure qu’elle se rapproche du Soleil, Rosetta a «expérimenté des difficultés significatives de navigation». Ses capteurs d’étoiles qui lui permettent de s’orienter se sont mis à mal fonctionner. Son antenne directionnelle a commencé à ne plus pointer la Terre, ce qui a eu un impact sur les communications. La sonde a alors basculé en mode sécurité pendant un moment pour revenir en mode normal.

C’est en s’approchant de la comète Tchourioumov-Guérassimenko que la sonde a rencontré davantage de traînées de gaz et de poussières.

Il faut rappeler que les survols très près de la comète perturbent les systèmes de navigation car ils prennent les débris de la comète pour des étoiles, La sonde se sert de la position relative des étoiles pour naviguer dans l’espace et sans ces points de référence elle serait perdu. Ce problème avait déjà été observé le 14 février lors d’un passage à seulement 6 km de la surface de la comète.

La comète Tchourioumov-Guérassimenko se trouve actuellement à plus de 420 millions de km de la Terre et à 293 millions de km du Soleil. Son activité cométaire devrait encore augmenter au cours des prochains mois alors qu’elle se rapproche de sa périhélie le 13 août. Il s’agit du point le plus proche du Soleil sur l’orbite de la comète.

Voici une vidéo qui rappelle la mission de Rosetta

 

PARTAGER

Commentaire Facebook !