Ha ! les journalistes. Google fait planter 40% d’Internet ?

C’était totalement faux !

Vous l’avez surement lu dans les médias français et anglais ce week-end ou encore vous en avez entendu parlé de cette panne de Google dans la nuit du 16 au 17 août. On annonçait à grand titre que cette panne avait paralysée 40% du trafic Internet durant plusieurs minutes.

Des dizaines et des dizaines de prestigieux magasines comme Forbes ou encore le ZDNET français, qui a depuis retiré son article, se sont fourvoyés royalement en ne validant pas la source et la réalité de l’information.

Oui Google et l’ensemble de ces services sont bel et bien tombés en panne pour une durée de 9 minutes consécutives. Une panne n’est pas une première, mais il est rare que l’ensemble des services de Google soient atteints simultanément. C’est cela qui a fait l’événement pour quelques journaux en manque de nouvelles.

C’est GoSquared, un bureau d’étude londonien spécialisé dans la mesure de performance de sites web qui a été le premier à publier une annonce selon laquelle cette panne a provoqué une chute de 40% du trafic global. Sauf qu’en réalité, il s’agit seulement du trafic web des sites de ces clients, c’est-à-dire un petit échantillon du web, principalement anglo-saxon, et pas de l’ensemble du trafic web mondial.

Le titre de l’article de GoSquared ainsi que son contenu était une véritable aubaine pour des médias en manque en ce long weekend d’août.

En conclusion, comme le dit le vieux dicton, il ne faut pas croire tout ce que l’on lit dans les journaux.

En fait…est-ce que je viens d’écrire est vrai ?

 

PARTAGER

Commentaire Facebook !