Les hamburgers, les saucisses et le bacon donneraient le cancer!

Selon le quotidien britannique Daily Mail, comme les cigarettes, la viande transformée va être indiquée dans une liste des substances hautement cancérigènes.

L’Organisation Mondiale de la Santé devrait lancer en 2016, une encyclopédie des produits cancérigènes et devrait placer tant la viande rouge que la viande transformée dans cette liste, qui contiendrait également les cigarettes, l’arsenic, l’amiante et l’alcool.

Comme l’explique le quotidien britannique Daily Mail, le département de recherche sur le cancer de l’OMS plancherait sur une nouvelle liste destinée à mettre en exergue le danger d’une consommation élevée de certains produits de la vie courante, comme la viande rouge, qui peut être considérée comme cancérigène à trop hautes doses.

Selon ce département, la viande rouge augmenterait probablement le risque d’un cancer de l’intestin. La décision devrait être officialisée ce lundi 26 octobre 2015, au terme d’une réunion entre les dix nations les plus influentes au sein de l’OMS.

Quels produits seraient concernés ? Le jambon, le bacon, le salami, certaines saucisses, la viande hachée, les hamburgers…

Toujours, selon le Daily Mail, la viande rouge consommée en trop grande quantité aurait provoqué un décès sur trente en Grande-Bretagne.

Le président de l’Institut nord-américain de la viande, Barry Carpenter, a indiqué que:

« Si c’est la conclusion de l’agence, elle ne peut s’appliquer à la santé des personnes, parce qu’elle ne comporte qu’une partie du casse-tête, des risques théoriques »,

La directrice de la recherche sur la nutrition au sein de l’Association nationale des éleveurs de bovins, Shalene McNeill, a déclaré que les données scientifiques disponibles ne font pas de liens de cause à effet entre tout type de viande et tout type de cancer.

« Le cancer est une maladie complexe que même les plus brillants esprits ne comprennent pas complètement », dit-elle, ajoutant que « des milliards de dollars ont été dépensés sur des études partout dans le monde et rien n’a prouvé que quelque nourriture que ce soit cause ou guérit le cancer ».  

L’agence de recherche de l’OMS a pour sa part indiqué qu’elle ne commenterait pas ces réactions suite à la publication du Daily Mail, mais que les résultats de l’étude dont il est question seront dévoilés en même temps qu’ils seront publiés dans la revue scientifique The Lancet Oncology.

La Société américaine du cancer a rappelé qu’il y a longtemps qu’elle recommande aux citoyens de limiter leur consommation de viandes rouges et transformées.

Pour l’instant il ne s’agit que d’une rumeur journalistique et de recommandation, alors avant de bouder pour toujours cette nourriture attendons de voir la publication de l’OMS et de vraies données scientifiques…….même si, dans une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences en décembre dernier, des chercheurs ont émis pour la première fois l’hypothèse que la viande rouge pouvait s’avérer nocive pour l’humain.

PARTAGER

Commentaire Facebook !