La Nasa et le Cnes en route vers Mars en 2016

Sur Mars avec la mission InSight !

Dans la soirée de lundi, le patron de la Nasa, Charles Bolden, et le président du centre national français d’études spatiales (Cnes), Jean-Yves Le Gall, ont signé un accord de coopération pour la construction du futur atterrisseur martien.

Il s’agit de la mission InSight (Interior Exploration Using Seismic Investigations, Geodesy, and Heat Transport) dont le lancement est prévu en mars 2016, avec un atterrissage sur la planète rouge six mois après.

Charles Bolden a déclaré:

«Ce nouvel accord renforce le partenariat entre la Nasa et le Cnes dans la recherche en science planétaire et s’appuie sur plus de vingt ans de coopération avec le Cnes sur l’exploration de Mars»

«La recherche générée par cette mission de collaboration donnera à nos agences plus d’informations quant à la formation de Mars, ce qui nous aidera à mieux comprendre comment la Terre a évolué»

InSight, sera la douzième mission du programme Discovery de la Nasa et cherchera à comprendre l’évolution de la formation de planètes rocheuses, y compris la Terre et ce, en examinant la structure interne et les processus à l’oeuvre sur Mars.

Dotée de deux instruments, la sonde étudiera la dynamique de l’activité tectonique martienne et des impacts de météorites, ce qui pourrait fournir des indices pour la compréhension de tels phénomènes sur Terre.

Les autres partenaires participant à la mission InSight de la Nasa et du  CNES, seront le Centre aérospatial allemand et les agences spatiales britannique et suisse.

La mission InSight

Proposé  plusieurs années auparavant  par le Jet Propulsion Laboratory de la NASA, le projet  InSight (Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) aura  pour but de déployer et ce, pour la 1ère fois, une station géophysique sur le sol de la planète rouge afin d’étudier la structure et la composition de l’intérieur de Mars.

Grâce à l’utilisation d’instruments géophysiques sophistiqués, InSight mesurera l’activité sismique de Mars, le flux de chaleur interne et les subtiles variations de rotation de la planète.

L’objectif de la mission est de mieux comprendre la formation et l’évolution de Mars ainsi que sa structure interne qui est encore mal connue aujourd’hui.

Ne manquez pas aussi la Mission ExoMars 2016, dont la mission est de découvrir si il y a de vis sur Mars. 

PARTAGER

Commentaire Facebook !