Les mondes parallèles ne sont pas de la fiction!

Selon une étude menée par des chercheurs australiens et américains, les mondes parallèles ne seraient pas de la science-fiction. Ils affirment que d’autres mondes parallèles au nôtre existent.

Ces scientifiques assurent que d’autres mondes exercent une force sur notre propre univers, ce qui provoquerait des phénomènes a priori inexplicables, comme certains mouvements de particules au niveau microscopique. Selon cette théorie, notre univers ne serait donc qu’une gigantesque série de mondes, certains semblables au nôtre, d’autres très différents. Tous ces mondes existeraient simultanément et s’influenceraient les uns les autres par une force de répulsion.

Selon eux, cette nouvelle théorie pourrait aider à trouver une solution à certains problèmes de la mécanique quantique qui confondent les scientifiques depuis des siècles. La mécanique quantique présente des phénomènes qui semblent enfreindre les lois de cause et effet.

Fait à noter, l’idée d’univers parallèles en mécanique quantique existe depuis 1957.  Dans la “théorie des mondes multiples”, chaque univers se sépare en plusieurs nouveaux univers chaque fois qu’une mesure quantique est effectuée. Toutes les possibilités sont donc réalisées. Plusieurs critiques remettent en question la réalité de ces autres univers puisqu’ils ne semble pas influencer le nôtre.

twostatesPar contre, l’équipe de l’Université Griffith et de l’Université de Californie croient qu’au contraire, les différents mondes s’influencent les uns sur les autres grâce à une force de répulsion subtile. Pour ces chercheurs, une telle interaction expliquerait tous les comportements bizarres des particules microscopiques. Il ont donc élaboré leur propre théorie des mondes multiples qui interagissent entre eux.La «théorie des mondes multiples» affirme que la capacité des particules quantiques d’occuper deux états en même temps pourrait s’expliquer par le fait que les deux états coexistent dans différents univers. Plutôt que de «choisir» une voie ou une autre, les particules occupent les deux états simultanément.

Ainsi les chercheurs croient que notre univers n’est que l’un de nombreux autres mondes. Certains seraient presque identiques au nôtre et d’autres seraient très différents. Une force universelle de répulsion entre ces mondes adjacents tendrait alors à les différencier davantage. Tous ces mondes sont réels, ils existent en continu dans le temps et possèdent des propriétés bien définies…

Le tout a été publié dans le Physical Review X.

 

PARTAGER

Commentaire Facebook !