Découverte de méthane sur Mars

mars méthane

Des émanations régulières de méthane ont été détectées par le robot Curiosity près de la surface de Mars, ont indiqué des scientifiques de l’Institut de technologie de Californie, qui n’ont pas pu déterminer l’origine de ce gaz.

Sur Terre, ce gaz provient à 95 % de micro organismes.

Ces émanations ont été détectées dans le cratère de Gale pendant plus de vingt mois à l’aide d’un spectromètre et du laboratoire SAM (Sample Analysis at Mars) embarqué à bord de Curiosity.

Elles sont très faibles et proviendraient de la décomposition de la poussière du sol sous l’effet de la lumière du soleil et des matériaux organiques transportés par les météorites.

Les chercheurs ont aussi découvert que les niveaux de méthane dans le cratère près de l’endroit où se trouvait Curiosity connaissaient des pics dix fois plus élevés que le niveau constant de 0,7 part par milliard.

mars-skyC’est arrivé à quatre reprises en l’espace de seulement 60 jours martiens, ce qui est surprenant étant donné que ce gaz a une durée de vie d’environ 300 ans.

Selon les responsables de la mission, cette découverte laisse à penser que le méthane est produit occasionnellement ou s’échappe du sol près du cratère de Gale et qu’il se disperse rapidement une fois que ces sources se tarissent.

« Nous pouvons désormais dire qu’il y a du méthane par moments dans l’atmosphère de Mars et que des molécules organiques sont conservées dans des roches martiennes anciennes à certains endroits. »— John Grotzinger, Institut de technologie de Californie

Le méthane et les molécules organiques trouvés dans des échantillons collectés dans la roche par la perceuse de Curiosity peuvent, selon lui, signaler la présence d’une vie microbienne passée ou actuelle.

Le robot Curiosity ne dispose pas d’instrument permettant d’établir l’existence de la vie sur la planète rouge.

L’objectif de cette mission était d’établir si Mars dans un passé lointain réunissait les conditions nécessaires à l’existence de la vie microbienne, ce qui a été fait. Le robot a ainsi démontré que l’eau coulait à une certaine époque sur la planète et que d’autres éléments-clés à l’existence de la vie étaient présents.

PARTAGER

Commentaire Facebook !