On fait pédaler les malades pour accélérer la récupération

trycycle lit hopita l

Pour accéler le retour à domicile et la récupération des malades, des médecins canadiens ont mis en place un dispositif permettant aux patients de pédaler tout en restant couchés. 

Il est acquis que trop longtemps alités, les patients placés en soins intensifs perdent en force musculaire, principalement au niveau des membres inférieurs.  Alors, au centre de soins Saint-Joseph, à Hamilton en Ontario, des vélos pas comme les autres ont fait leur entrée il y a un an dans l’unité de soins intensifs.

Fixés au lit des patients, ils ressemblent à des vélos d’appartement et permettent de pédaler en restant couché et de cibler ainsi particulièrement les fléchisseurs de la hanche, qui sont les muscles les plus affaiblis pendant la période d’alitement.

D’octobre 2013 à août 2014, le docteur Kho et son équipe ont scruté les effets de l’exercice sur 33 patients sous assistance respiratoire dite de “ventilation invasive”, par ailleurs capables de marcher et âgés en moyenne de 65 ans.

Concrètement, les patients pédalaient 30 minutes six jours sur sept, en commençant la pratique dans les trois jours suivant leur admission pour insuffisance respiratoire aiguë. Les sessions duraient 28 jours au maximum. Au total, ils auront pédalé 9 kilomètres pendant leur séjour. 

Les chercheurs ont constaté qu’il était tout à fait possible et sans danger pour ce type de patient de fournir un effort physique dans les premiers jours d’hospitalisation, à condition d’avoir une circulation sanguine stable. 

Cette expérimentation, baptisée TryCycle, devrait donner lieu à de prochains essais cliniques.

Ces travaux ont été publiés dans la revue Plos One.

Ces résultats encourageants sont les premiers d’une série de tests d’évaluation auprès d’un panel plus large. Peut-être au Québec, qui sait.

SourcePlos One et RelaxNews
PARTAGER

Commentaire Facebook !