L’OTAN obtient l’accès au code-source de Microsoft

Un nouvel accord conclu entre Microsoft et l’OTAN permettra à l’organisation de sécurité d’avoir un accès étendu au code source.

Le partenariat entre Microsoft et la Nato Communications and Information Agency (NCI) existe depuis douze ans déjà mais en vertu de cet accord, l’OTAN obtient un accès au code-source des produits de l’éditeur.

Les informations relatives aux points faibles et menaces pour les systèmes sont également partagées.

Koen Gijsbers, directeur général de l’Agence NCI, mentionne que:

“L’OTAN est confrontée à des menaces informatiques de plus en plus dangereuses et ces menaces pourrait affecter les économies et les citoyens nationaux. Pour éviter cela, l’Agence croit fermement à une information rapide et un partage précoce des possibles menaces et vulnérabilités avec des entreprises leaders dans le monde, tels que Microsoft.”

Aujourd’hui, quelques 42 agences gouvernementales de 23 pays disposent de ce genre d’accès. Microsoft entend ainsi faire preuve d’ouverture à propos de ce que font ses logiciels.

D’ailleurs, Microsoft a ouvert début de l’été son premier “Transparency Center”  à l’extérieur des États-Unis et plus particulièrement à Bruxelles où des experts des gouvernements européens gouvernementaux pourront y étudier le code-source.

Ce faisant, Microsoft espère obtenir la confiance de l’ensemble des gouvernements ainsi que celle des organisations publiques.

PARTAGER

Commentaire Facebook !