Parler à quelqu’un d’autre de ce qu’on vient d’apprendre améliore la mémoire

discussion-personnes

Une étude suggère que parler à quelqu’un d’informations que vous venez d’apprendre vous permettra de vous en souvenir plus longtemps. Les étudiants pourraient en profiter pour mieux préparer leurs examens.

Conduite par l’université Baylor, à Waco au Texas, l’étude consistait à recruter 60 étudiants de premier cycle et à les diviser en trois groupes de 20.

L’âge moyen des élèves était de 21 ans, car l’équipe voulait observer les processus mémoriels et d’oubli de l’information dans les cerveaux sains. Les études précédentes s’étaient axées principalement sur la façon dont le vieillissement ou les dommages cérébraux affectent la mémoire.

Les élèves devaient regarder des extraits de 24 secondes provenant de 40 films sur une période d’environ 30 minutes, puis étaient invités à essayer de se rappeler d’éléments concernant l’intrigue principale des films ainsi que des détails plus précis tels que les sons, les couleurs, les gestes, les détails d’arrière-plan et d’autres informations périphériques.

Après cette séance, les chercheurs ont demandé aux participants de quels éléments ils se souvenaient, après avoir laissé passer un délai variant de quelques minutes à sept jours après le visionnage.

Une stratégie d’apprentissage plus efficace

Les résultats montrent que, sans doute logiquement, tous les participants des trois groupes se rappelaient de moins de choses au sujet de l’intrigue et des détails “périphériques” des films après un délai plus long. 

Ils oubliaient toutefois les détails périphériques plus rapidement, et dans une plus large mesure, que l’intrigue et les thèmes centraux des films.

Le deuxième groupe d’étudiants, à qui les chercheurs donnaient des signaux avant de leur demander d’enregistrer les éléments des films, avaient de meilleurs résultats en ce qui concerne les détails secondaires, mais leur souvenir des thèmes principaux n’était pas très différent de celui des membres du premier groupe, à qui aucun signal n’était donné.

C’est le troisième groupe qui a fourni les résultats les plus intéressants pour les chercheurs. Après avoir demandé aux étudiants de raconter à quelqu’un d’autre ce qu’ils avaient vu dans les extraits de films, l’équipe a constaté qu’ils se rappelaient mieux à la fois des éléments principaux et des détails secondaires après un certain temps.

Cette méthode de “répétition”, consistant à partager l’information avec une autre personne, demande plus d’effort, mais elle est efficace, selon Melanie Sekeres, auteure principale de l’étude, qui ajoute : “C’est une manière réellement efficace d’étudier, au lieu de se contenter de relire ses cours ou ses manuels. Même en écrivant des questions pour soi-même au sujet de ce qu’on a appris, puis en y répondant plus tard, on est plus susceptible de s’en rappeler correctement.”

SourceUniversité Baylor
PARTAGER

Commentaire Facebook !