Pollution des cours d’eau chinois par deux fournisseurs d’Apple

foxconn-evacuation-eaux-usees

Les autorités chinoises ont décidé de s’attaquer à un véritable fléau au pays : la pollution !

Le gouvernement chinois a décidé de démarrer une enquête concernant la pollution des cours d’eaux et nappes phréatiques et a pour première cible les usines de Foxconn et Unimicron qui produisent entre autre les produits d’Apple.applechine2

Foxconn et Unimicron risquent de lourdes sanctions si l’Etat chinois conclu à une pollution excessive venant de leurs usines.

C’est ce que déclare le Wall Street Journal qui a obtenu les déclarations de Ding Yudong, l’un des responsables de la réglementation environnementale en Chine.

Le gouvernement chinois a décidé du démarrage d’une enquête concernant la pollution des cours d’eaux et nappes phréatiques produite par les usines de Foxconn et Unimicron dans le cadre de leur collaboration avec Apple.

L’enquête fait écho à l’accusation formulée par cinq ONG représentées par l’activiste Ma Jun.

Selon ce dernier, les deux entreprises « dépassent gravement les normes d’émission de matière polluante ».china-pollution

Les usines incriminées déverseraient d’importantes quantités de matières toxiques dans les fleuves voisins ce qui pourraient être à l’origine de l’apparition d’une matière « noire-vert et savonneuse » se déposant sur les terres des fermiers.

Le rapport des ONG démontre aussi un accroissement du taux d’apparition de cancers dans les régions proches des usines sans toutefois énoncer clairement un lien de cause à effet.

Autre sujet grave pour le gouvernement : ces fleuves sont ceux qui alimentent en eau la mégalopole de Shanghai.

Unimicron se défend en évoquant des contrôles réguliers du traitement de ses eaux usées effectués par l’intermédiaire d’un prestataire spécialisé.

whitelakeSelon les deux compagnies, la pollution excessive des eaux voisines de leurs usines n’est pas due à leurs activités mais principalement à celles d’autres usines de groupes rivaux et moins soucieux du respect des normes.

De son côté Apple se passerait bien de nouvelles vagues concernant ses fournisseurs chinois. Il y a peu c’est Pegatron qui était accusé par la China Labor Watch de nombreuses infractions au code du travail, et notamment, l’emploi de mineurs.

Le groupe américain qui a déjà entamé une enquête privée sur ce dernier sujet fera la même chose concernant Unimicron et Foxconn en promettant des « sanctions » si ses fournisseurs font effectivement montre de mépris vis-à-vis de l’environnement.

PARTAGER

Commentaire Facebook !