Problèmes TI vus par les directions d’entreprises

probleme_solution

Les principaux problèmes TI, vus par les DG

Des PDG et d’autres responsables d’entreprises ont donné leurs impressions sur la nature des problèmes liés aux technologies de l’information (TI) rencontrés par leurs organisations et ce que devraient être leurs futures priorités pour s’attaquer à ces problèmes. Le rapport sur le statut international de la gouvernance des TI, récemment publié par l’IT Governance Institute (ITGI), révèle ces découvertes passionnantes et parfois surprenantes.

D’après le rapport sur le statut international de la gouvernance des TI, les 10 principaux problèmes en matière de TI rencontrés par les PDG et les responsables des technologies de l’information du monde entier, sont les suivants :

1. La vision inadaptée quant au fonctionnement des TI
2. Les échecs opérationnels des TI
3. Les problèmes liés à la dotation en personnel des TI
4. Le nombre de problèmes et d’incidents dans les TI
5. Le coût élevé des TI, avec un retour sur l’investissement peu élevé
6. Le manque de connaissances des systèmes critiques
7. Le caractère maniable des données
8. La séparation de la stratégie TI et la stratégie d’entreprise
9. Des dépendances difficiles à manier pour les entités n’étant pas sous contrôle direct
10. Le nombre d’erreurs introduites par des systèmes critiques

Dans le cadre des TI de leur société, seuls 7 % des cadres ayant répondu n’ont rencontré aucun des problèmes énumérés ci-dessus au cours de l’année précédente. Pour aller plus loin, les cadres ont fait remarquer qu’il va être essentiel de s’attaquer à ces problèmes au cours des 12 prochains mois. Les priorités principales liées à l’information sur lesquelles ils prévoient de mettre l’accent sont les suivantes :

1. Les échecs opérationnels
2. Le rapport coût élevé / retour sur l’investissement peu élevé
3. Les dépendances difficiles à manier pour les entités n’étant pas sous contrôle direct
4. La dotation en personnel des TI
5. Les erreurs introduites par des systèmes critiques
6. Le nombre de problèmes et d’incidents
7. Le manque de connaissances des systèmes critiques
8. Le caractère maniable des données
9. La séparation de la stratégie TI et la stratégie d’entreprise
10. La vision inadaptée quant au fonctionnement des TI

” Les résultats montrent des écarts entre les problèmes liés aux TI et le fait de donner la priorité à des plans d’actions mettant l’accent sur ces problèmes “, a commenté Marios Damianides, associé chez Ernst & Young et président d’ITGI au niveau mondial.

” Pour gérer ces attitudes divergentes et créer une stratégie de cohésion, les cadres supérieurs et les conseils d’administration devraient mettre en place une structure solide de gouvernance des TI au sein de leurs organisations. Nombreux sont ceux qui devraient revoir leur conviction selon laquelle les TI sont l’affaire et la responsabilité d’autres. Ils doivent également commencer à faire preuve de décisions proactives permettant à leurs organisations d’obtenir les nombreux avantages liés à l’optimisation des opportunités dans les TI tout en les protégeant des risques. “

Le rapport sur le statut international de la gouvernance des technologies de l’information (TI), qui aborde également les perceptions des dirigeants internationaux quant à la nature stratégique des TI, la prédominance des TI à l’ordre du jour des Conseils d’administration, le degré de mise en place de la gouvernance des TI et la prise de conscience des cadres de gouvernance des TI et des fournisseurs au niveau mondial, est disponible au prix de 100 $ auprès de bookstore@isaca.org. Un résumé peut être téléchargé gratuitement sur le site de l’IT Governance Institute, http://www.isaca.org.

L’IT Governance Institute ® a été créé en 1998 pour promouvoir une philosophie et des normes internationales en matière de gestion et de contrôle des technologies de l’information des entreprises. L’ITGI propose des colloques, des études de recherche et des études de cas assurant aux chefs d’entreprises et aux conseils d’administration un soutien dans leurs décisions liées à la gouvernance des TI.