Le champ magnétique du soleil va bientôt s’inverser

L’activité solaire va bientôt atteindre son maximum, ce qui risque de causer pas mal de perturbations électromagnétiques sur Terre.

Ce n’est pas un scénario de film de science-fiction mais une réalité à venir cette année. Selon les observations récentes de la NASA, il est évident que les pôles du champ magnétique du soleil vont bientôt s’inverser.

Vu de la Terre, le soleil semble immuable, mais en fait il traverse différents cycles d’activité.

Depuis 2013, il traverse un des pics de son cycle de 11 ans (le dernier a été en 2002). En plus de l’augmentation du nombre et de la puissance des taches et des éruptions solaires, ce pic signifie également que le champ magnétique du soleil va s’inverser.

Pour le moment, il pointe vers le nord, comme celui de la Terre, mais avant la fin de cette année, il pointera vers le sud.

Science@NASA a créé une excellente vidéo (en anglais) pour expliquer le phénomène

L’activité solaire suit un cycle de onze ans, au cours duquel le champ magnétique de l’étoile se reconfigure. Et les conséquences de cet événement s’étendent à toute l’héliosphère, c’est à dire à des milliards de kilomètres, englobant tout notre système solaire.

Durant l’inversion de polarité, le champ magnétique du soleil va se déformer et offrir une meilleure barrière contre les particules chargées qui proviennent de l’espace lointain” explique la Nasa dans la vidéo. Mais sur Terre nous sommes avant tout exposés aux particules chargées en provenance du Soleil.

Perturbations électromagnétiques

De ce fait ce phénomène se traduit aussi par l’apparition, sur le disque solaire, d’un nombre croissant de taches sombres, autant de terminaisons magnétiques qui éjectent dans l’espace un flot de particules chargées électriquement.

Certaines parviennent à pénétrer la magnétosphère terrestre et provoquent des aurores boréales, drapant de rouges et de vert le ciel des hautes latitudes. Mais ces charges électriques constituent aussi autant de mini décharges qui pourraient endommager les composants électroniques.

La prévision de l’activité magnétique de notre étoile représente aujourd’hui un enjeu économique. Nous avons quelques semaines pour protéger les systèmes électriques et ce, afin d’éviter une grosse panne comme celle qui a plongé tout le Québec dans l’obscurité lors du maximum solaire de 1989 !

PARTAGER

Commentaire Facebook !