La sonde spatiale Rosetta va s’écraser sur la comète Tchouri

rosetta_and_its_target_comet

Après 12 années passées dans l’espace, la sonde Rosetta achèvera sa mission, ce vendredi 30 septembre 2016.

La NASA l’enverra s’écraser sur la comète Tchouri, rejoignant ainsi le robot Philae.

L’odyssée de Rosetta, qui avait pour objectif d’étudier la comète Tchourioumov-Guérassimenko (alias Tchouri), prendra donc fin après avoir parcouru près de 8 milliards de kilomètres.

Lancée en mars 2004, la sonde escorte la comète depuis août 2014, mais Rosetta et Tchouri s’éloignent de plus en plus du Soleil, qui est la seule source d’énergie de la sonde. Des régulations imposent d’éteindre une sonde et son émetteur une fois que la mission est terminée pour ne pas perturber les autres communications dans l’espace.

L’Agence spatiale européenne a donc choisi de mettre fin à la mission pendant qu’elle contrôle encore la sonde et que celle-ci a encore assez de puissance pour travailler.

Rosetta utilisera ses dernières forces pour tenter d’accumuler le plus de données scientifiques possible pendant ses dernières heures.

La mission de la sonde Rosetta visait à mieux comprendre l’évolution du système solaire depuis sa naissance, les comètes étant considérées comme des vestiges de la matière primitive permettant d’expliquer la vie sur Terre.

Comment se passera les dernières heures de Rosetta

Durant sa descente contrôlée vers la comète la sonde prendra des photos rapprochées du corps céleste et recueillera des données sur les gaz près de la surface.

Matt Taylor, scientifique attaché à la mission Rosetta, mentionne que:

“Nous ne sommes pas allés avec Rosetta dans les deux derniers kilomètres avant la surface de la comète et nous pensons qu’ils sont essentiels à la compréhension de la façon dont les gaz et la poussière s’échappent de la surface pour gagner l’atmosphère extérieure

“L’impact contrôlé de la sonde sur la comète est attendu vendredi aux alentours de 10 h 40 UTC.

Rosetta a été programmée pour s’éteindre dès qu’elle entrera en contact avec la surface du noyau cométaire.

Nous sommes excités, mais aussi un peu tristes. En même temps, nous savons qu’il y a encore beaucoup de recherches scientifiques à faire autour des données recueillies.

Ceux qui ont travaillé à la mission Rosetta s’accordent à dire que la sonde a dépassé de loin les attentes des scientifiques, en tenant bon aussi longtemps.

La contribution de Philae

Le 12 novembre 2014, après avoir été largué de la sonde, le robot Philae s’est posé sur Tchouri, une première historique. Philae a notamment découvert des molécules organiques sur la comète.

Il s’est endormi 60 heures après s’être posé, s’est réveillé en juin 2015, puis n’a plus donné signe de vie depuis le 9 juillet dernier. Rosetta a coupé ses communications avec Philae fin juillet 2016.

La mission Rosetta en dix chiffres

  • 7,9 milliards de kilomètres : la distance totale parcourue par Rosetta depuis son lancement.
  • 12 ans, 6 mois et 28 jours : le temps qui s’est écoulé depuis le lancement de Rosetta le 2 mars 2004.
  • 786 jours : le temps passé par la sonde à escorter la comète Tchouri.
  • 720 millions de kilomètres : la distance à laquelle se trouvait Rosetta par rapport à la Terre jeudi soir.
  • 19 kilomètres : l’altitude de Rosetta avant d’entamer sa descente vers Tchouri.
  • 14 heures : la durée de la descente de la sonde jusqu’à la collision volontaire sur la comète.
  • 40 minutes : le temps que met un signal envoyé par Rosetta pour parvenir à la Terre.
  • 100 kilogrammes : le poids de Philae lorsqu’il était sur Terre. Il pèse 1 gramme sur la comète. Rosetta, elle, pèse environ 3 tonnes.
  • 2 milliards de dollars : le coût de la mission Rosetta.
  • 500 : le nombre de scientifiques et d’ingénieurs impliqués dans le projet.
SourceAgence spatiale européenne
PARTAGER

Commentaire Facebook !