Surface Hub, la tablette de Microsoft, disponible en Juillet

Microsoft a conçu une tablette géante, la Surface Hub, qu’il espère imposer dès Juillet dans les salles de réunions pour y favoriser des échanges interactifs, y compris avec des participants éloignés, connectés à distance via internet.

Lors d’une présentation,  Brian Eskridge de la branche appareils de Microsoft. le démontre de cette façon:

«Regardez comment trois ou quatre personnes se retrouvent afin de partager des contenus ou télécharger des vidéos facilement en quelques minutes. C’est ce que nous faisons avec Surface Hub: réunir les gens autour des informations pour leur permettre de faire des choses»

Microsoft teste actuellement Hub avec plusieurs entreprises, dont un cabinet d’avocats qui envisage de pouvoir un jour l’utiliser pour présenter des preuves lors de procès, a-t-il précisé.

Les appareils aux grands écrans tactiles de 1,40 et 2,16 mètres de diagonale pourront être commandés en juillet dans 24 pays, pour des livraisons qui débuteront deux mois plus tard, avec des prix annoncés de respectivement 7000 et 20 000 $.

Ils fonctionnent avec Windows 10, la prochaine version du système d’exploitation de Microsoft annoncée pour fin juillet. Ils intègrent notamment des caméras utilisant la même technologie de reconnaissance de mouvement que l’accessoire Kinect de la console de jeux Xbox, et des logiciels de productivité de Microsoft comme OneNote ou la version pour entreprises de Skype.

Frank Gillett, un analyste du cabinet Forrester, l’évoque comme suit:

«Un outil assez sophistiqué, plus attractif que les traditionnels tableaux blancs, projecteurs ou vidéos des salles de conférences».

Il estime que Hub devrait attirer surtout les cadres et ceux dont le travail comporte des aspects créatifs, jugeant le prix compétitif comparé aux dispositifs de télé-présence qui peuvent parfois coûter des centaines de milliers de dollars.

Microsoft cite des études de marchés selon lesquelles il y aurait quelque 50 millions de salles de conférence dans des entreprises autour du monde, et 17 millions d’autres bureaux où les salariés se réunissent pour des réunions.

Il souligne que celles-ci ont tendance à être de plus en plus fréquentes, impromptues et rapides, tout en demandant la participation de salariés situés à d’autres endroits.

PARTAGER

Commentaire Facebook !