L’utilisation d’Internet et des Smartphones pose problème

Utilisation Internet perte de mémoire

Passer trop de temps en ligne peut vous faire oublier les choses, rêver et vous aurez à faire face à des problèmes “cognitifs”.

C’est ce qui en ressort dans la publication d’une étude publiée par l’Université De Montfort. Elle serait la première à explorer l’impact de l’Internet et l’utilisation excessive de la téléphonie mobile sur les défaillances cognitives.

Ainsi, les chercheurs ont constaté que l’utilisation d’Internet excessive attire les ressources des fonctions mentales qui sont essentielles pour l’accomplissement des tâches simples au jour le jour.

Lee Hadlington, de la faculté des sciences de la santé et de la vie de l’Université De Montfort, à Leicester, a testé l’échec cognitif chez les personnes qui utilisent l’Internet et les téléphones intelligents.

Il a étudié 107 hommes et 103 femmes, tous âgés entre 18 et 65 ans, et qui dépensaient en moyenne près de 23 heures en ligne chaque semaine.

Les chercheurs ont constaté que plus le temps passé en ligne une personne, plus ils étaient susceptibles de signaler une défaillance cognitive.

Le Dr Hadlington a déclaré:

“Avec la culture du travail à distance et de l’utilisation du téléphone intelligent et de l’internet, la propension à la distraction lors de l’exécution de tâches primaires est encore peu connue”

“Dans notre étude nous voulions découvrir si un lien clair pouvait être démontré entre les niveaux d’engagement avec les médias numériques et les manquements quotidiens de l’attention, Ainsi des mesures préventives appropriées pourraient être prises pour veiller à ce que de telles erreurs soient annulées ou limitées”.

De leur côté, les participants à l’étude ont indiqué qu’ils trouvaient difficile de se concentrer, qu’il leur arrivait de temps en temps, d’avoir des pertes de mémoire ou encore qu’ils heurtaient régulièrement des choses autour d’eux.

L’utilisation des téléphones intelligents fait perdre la mémoire

On avait déjà observé des pertes de mémoire avec les gens qui utilisent régulièrement les moteurs de recherche sur Internet.

memory-lossLe fait de disposer des informations en permanence, en pouvant y accéder très facilement, diminue la capacité, le besoin, l’intérêt ou encore l’envie de les retenir. On appellerait cela « l’effet Google »

Mais en plus, Il s’avère que ce phénomène s’applique aussi aux renseignements personnels.

Dans une autre étude qui s’est particulièrement intéressée aux numéros de téléphone, on a constaté qu’une grande majorité de personnes ne connaissent pas les numéros importants. . Cette étude a été conduite auprès de quelque 6.000 personnes âgés de plus de 16 ans.

A titre d’exemple, 60% des parents sont incapables de donner le numéro de leur enfant, alors que 52% des salariés se trompent quand ils doivent renseigner celui de leur lieu de travail.

Par comparaison, près de la moitié des personnes se souviennent parfaitement du numéro du domicile où elles vivaient pendant leur adolescence, alors que pour la plupart d’entre elles, bien des années sont passées.

Les auteurs de l’enquête mentionnent que:

«Notre incapacité croissante à nous souvenir des numéros importants parce qu’ils sont seulement à une touche de distance, nous laisse extrêmement vulnérables dans le cas où le dispositif est perdu, volé ou tomberait en panne ».

Invité à commenter, un sociologue explique :

«Pour certains, et ils sont de plus en plus nombreux, le smartphone fait office de « prothèse cérébrale ». Et naturellement, ceci est particulièrement vrai chez les jeunes : d’ailleurs, 83% des individus âgés de 16 à 24 ans reconnaissent utiliser Internet comme une sorte d’extension de leur cerveau ».

Énormément de gens avouent que, s’ils ne pouvaient soudainement plus avoir accès aux données contenues dans leur téléphone ou leur tablette, ils seraient paniqués, désœuvrés, voire dévastés.

PARTAGER

Commentaire Facebook !